Nouvelle étape de conception du bureau Udesk : son système de passe-câble

Actualités

Nous voici arrivés à une nouvelle étape de l’évolution du prototype de notre bureau Udesk. Nous choisissons de procéder à un évidement de la partie inférieure du plateau afin de l’alléger et de créer un système de passe-câble organisateur (voir page « Udesk »). Nous vous racontons en mots et en images ce stade tout récent de sa conception.

Ce vendredi 5 mars 2021, nous nous rendons à la menuiserie collaborative de Montpellier (La MCo) où se déroule, comme vous le savez maintenant, la phase de fabrication des prototypes de notre produit.

Pour pouvoir évider la partie inférieure du plateau, nous utilisons une machine à commande numérique. Celle-ci est actionnée par un logiciel de Dessin Assisté par Ordinateur (DAO). Un dessin est créé au préalable sur des logiciels informatiques (Autocad et Onshape). Puis, le plateau est positionné sur la machine qui, reliée informatiquement à ces données, effectue le fraisage du système de passe-câble. Nous avons réuni pour vous des photos et vidéos de cette étape de conception (voir ci-dessous).

Pourquoi avons nous choisi la MCo ?

Nous avons choisi la MCo pour plusieurs raisons.

D’une part, celle-ci possède un parc de machines conventionnelles et numériques avec une technologie de pointe.

D’autre part, nous avons choisi cette Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) pour son action solidaire et éco-responsable. Celle-ci fait en effet partie des différentes formes d’entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Elle a ainsi les vocations suivantes :

  • Promouvoir et faciliter le travail du bois en région Occitanie auprès des particuliers et professionnels,
  • Soutenir l’activité économique (les artisans, artistes locaux…) grâce au principe de l’atelier partagé,
  • Travailler dans un esprit d’entraide et de transmission des savoirs.
    • L’association met notamment en place des formations accessibles à tous.
    • Elle a de plus pour projet de devenir tout à la fois un chantier d’insertion. Autrement dit, elle s’apprête à former aux métiers du bois, en partenariat avec Pôle emploi, le conseil départemental, le conseil régional… des personnes en situation de fragilité (demandeurs d’emploi, personnes handicapées, personnes bénéficiaires du rsa…). Ainsi, elle souhaite leur permettre d’être formées aux métiers du bois et de travailler temporairement pour l’association dans un but de réinsertion sociale.